"Aussi longtemps que vous respirez, il y a plus de choses qui vont bien en vous que des choses qui vont mal, peu importe ce qui va mal."
Jon Kabat-Zinn
Au coeur de la tourmente, la pleine conscience
  • La pleine conscience (mindfuness en anglais) est la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. La pleine conscience s’entraîne par la méditation formelle et des pratiques informelles.

  • En 1979, Jon Kabat-Zinn, docteur en biologie moléculaire diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux Etats-Unis, pratiquant lui-même le yoga et la méditation, a eu l’intuition d’adapter ces pratiques dans le contexte hospitalier où le stress est très présent, aussi bien chez les patients que chez les soignants, en proposant un protocole précis : le programme éducatif et préventif appelé MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction – Réduction du stress basée sur la pleine conscience) au sein de la Faculté de Médecine de l’Université du Massachusetts, avec la création plus tard du Centre pour la pleine conscience (Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society) rattaché à la faculté de médecine du Massachusetts et qui, début des années 80, ouvrit la voie aux premières études cliniques sur les effets de la méditation sur la santé.

  • La pleine conscience développe l’attention, l’équilibre émotionnel et la résilience au stress. Elle joue un rôle fondamental dans les mécanismes de fonctionnement de notre cerveau et de notre système nerveux. En ancrant notre existence dans le moment présent, elle permet d’élargir le champ des possibles, de cultiver naturellement nos ressources internes et de traverser des étapes difficiles de nos vies avec plus d’aisance.

Les étonnantes vertus de la méditation, émission Arte.